Revenir au centre




Revenir au centre... ce sont les premiers mots qui me sont venus en voyant la carte de la Roue de Fortune.


Elle me rappelle que notre experience n’est pas dictée, créée, par les circonstances extérieures mais par nos pensées au sujet de ces circonstances


Bien qu'il soit pourtant très tentant de le penser car nous avons appris à le croire.


Il y a les circonstances, et il y a tout ce que la voix-off, la narration dans notre tête, interprète... ajoute, soustrait, grossis, extrapole, déforme, au sujet des dites circonstances.


Nous ne sommes pas notre « psychologie », nos pensées, nos émotions.


Nous sommes l’espace dans lequel elles ont lieu.


Nous sommes le silence sous le bruit.


Revenir au centre, c'est sortir de l'emprise addictive des pensées, en réalisant que nous étions pris dans leur flot incessant; Nous étions identifiés à ce qu'elles nous disaient de la réalité du moment.


Les pensées, les émotions, les désirs, les comportements, les souvenirs… tout cela est en mouvement constant. Tout cela va et ça vient, constamment.

Tout cela nous traverse. Alors comment cela pourrait-il être nous?


Laisser venir ce qui vient. Laisser aller ce qui va.

Et découvrir ce qui demeure.

~ Ramana Maharshi


Nous sommes ce qui demeure... le centre.






Christel

Photo de Trevor McKinnon

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi