Ralentir et écouter




En perdant contact avec sa quiétude intérieure, c’est avec soi-même que l’on perd contact. En perdant contact avec soi-même, on se perd dans le monde. ~Eckhart Tolle


La carte de l’Hermite qui s’invite ce soir, nous rappelle que nous sommes dans ce monde sans être de ce monde, des êtres spirituels vivant une expérience matérielle.


Une femme assise toute seule sur un rocher, la nuit... Elle regarde la mer. Une douce lumière jaune émane d’elle.

Cette lumière m’évoque la paix, l’amour, la bienveillance. Je lui vois un léger sourire sur le visage, comme un état de béatitude.

C’est comme cela que je me sens souvent après la méditation. Comme si j’avais appuyé sur le bouton reset, et que mon esprit était revenu au point zéro, au calme, à la quiétude intérieure.

Méditer, c’est ce que j’ai fait juste avant d’écrire. Je me suis assise dans un fauteuil, et j’ai laissé mon esprit se poser, se calmer.

Mon intention était de faire le vide, créer de l’espace en moi pour me rendre disponible pour ce qui voulait s’écrire ce soir.

Je voulais écouter le silence entre les mots, et le laisser s’exprimer à travers moi.


C’est un processus qui prend du temps. On ne peut pas le presser.


L’Hermite prend son temps, il n’est pas esclave du temps horloge. Il nous invite à ralentir, et écouter le silence.


Il y a une voix qui n’utilise pas de mots, écoute! ~ Rumi



Christel

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi