Quand la vie nous bouscule



Que faire quand les circonstances semblent appuyer sur nos boutons?


Il y a des moments comme ça dans la vie, où les événements s'accumulent, et nous nous sentons malmenées.


Face à mes propres défis, j'ai découvert que la chose la plus utile à faire dans ces moments là est:


Ralentir.

Je sais que cela parait contre intuitif... Nous avons envie au contraire d'accélérer, et de nous activer pour trouver des solutions.


Oui, je ralentis alors que mon esprit lui veut se projeter dans le futur.


J'ai réalisé qu'en fait je ne sais pas de quoi sera fait demain. Je n'ai jamais vraiment deviné ce qui allait se passer, surtout dans les périodes jugées difficiles.


Quand je regarde en arrière je vois que la majorité des choses que je craignais n'ont pas eu lieu.


La vie a plus d'un tour dans son sac... et ce que je projette ne tient pas compte de l'imprévu.


Alors, à quoi bon essayer d'imaginer?


Je sais aussi que si les choses prenaient une tournure qui ne me plait pas, je pourrais compter sur mon Gps intérieur, ma sagesse, pour me guider.


J'ai découvert également que quand je ralentis, que je laisse aller les histoires inquiétantes, et que je reviens à l'intérieur, je retrouve la paix, et avec elle revient l'espoir.


À chaque fois que je me souviens de ralentir, mes journées s'allègent.


Au lieu d'être une longue liste de choses à faire, qui pèsent sur mes épaules et ma poitrine, quand je reviens à l'instant présent, je me sens inspirée et je recontacte la légèreté, la créativité.


En prenant les choses une par une, tout devient faisable.


Quand je cesse de m'agiter dans ma tête, je retrouve la terre ferme sous mes pieds et la paix dans mon coeur. Toujours.





Christel

Photo de Dave Hoefler

Si vous voulez recevoir d'autres partages inspirants directement dans votre boite mail, cliquez ici