Ne laissons plus la peur aux commandes




Que veut votre peur ?

C’est la question que nous propose d’explorer la Reine de Bâton, ce soir.

Notre peur veut que nous restions cachés, en sécurité, que nous évitions de nous exposer aux critiques d’autrui, à la douleur.

Elle veut nous protéger de ces experiences que nous avons vécu enfants, et qui nous ont profondément blessés, au point qu’une part de nous se dise « Plus jamais ça!! Plus jamais je revivrais cet inconfort, plus jamais je revivrais cette peine, cette douleur, ce chagrin. »

Notre peur est comme ce monstre à trois têtes dans le film d’Harry Potter, qui protège le trésor, la pierre philosophale, contre tout intrus.

Sauf que ce n’est pas notre trésor que la peur protège, mais une idée de nous-mêmes, un nous-mêmes qui n’existe plus.

La Reine de Bâton vient nous rappeler que nous ne sommes plus cet enfant sans defense face aux autres. Nous avons grandis, muris, et nos ressources aussi.

Oui, mais… les vieux programmes sont toujours en place.


Alors comment les change-t-on?

« Vous les changez en osant braver le monstre à trois têtes, en osant ressentir la peur vous traverser, sentir les sensations dans votre corps, et en ne les laissant pas vous arrêter. » Nous dit la Reine de Bâton

On change ces vieux programmes en offrant d’autres références, de nouvelles preuves, à notre système. « Tu vois, j’ai vécu ça et ce n’était la fin du monde. Ce n’est peut-être pas aussi terrible en definitive… »


La Reine de Bâton, c’est l’invitation à incarner notre propre magie, à être nous-mêmes. Elle nous invite à remettre en questions toutes les histoires qui nous disent que nous nous ne sommes pas assez, que nous n’avons pas le talent ou les capacités.


Elle nous invite a ne plus enfouir nos blessures, et au contraire les observer, les comprendre. Voir les comparaisons, et toutes les pensées qui nous disent que nous ne sommes pas assez, que ce que nous avons à proposer n’est pas assez, et nos réactions à la peur qu'elles engendrent.


Les voir, apprendre à les écouter avec détachement, pour ensuite avoir le courage d'agir malgré elles, et les mettre ainsi à l’épreuve de la réalité.


" Si vous voyez clairement comment la peur et les habitudes affectent notre comportement en période de changement, le chemin vers un véritable changement de vie devient plus évident : nous réagissons à la peur de manière habituelle, et de façon bien plus prévisible que nous ne le réalisons au départ, ce qui signifie qu'il est crucial de voir les routines auxquelles nous recourons par défaut en période de stress, de défis ou de changement. "~ Kate Swoboda


Le chemin que la Reine de Bâton propose est réécrire l'histoire qui se raconte dans nos têtes, changer les passages neuronaux, en agissant différemment, en ne laissant plus la peur aux commandes.


" Faire correspondre ce que nous sommes à l'intérieur (nos valeurs, nos désirs les plus profonds et notre expression créative) avec la façon dont nous vivons au quotidien est ce qui crée le bonheur et l'épanouissement personnels. Nous voulons être les personnes que nous nous sentons destinés à être. Nous voulons être nous-mêmes, et croire que cela suffit." ~ Kate Swoboda




Christel

Photo de Nathan Damleo

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi