Lire le monde qui nous entoure comme une carte de Tarot



Comment s’aimer plus, s’aimer mieux, sans aller contempler "les histoires" que nous nous racontons au sujet de nous-mêmes, des autres, de la vie?


Nous avons rarement conscience de cette narration dans nos têtes, mais notre mental est constamment en train de nous raconter une histoire sur nos vies. Nous ne vivons rien qui ne passe par ce filtre du mental.


Comment interprétons-nous le regard de cette personne qui nous fixe dans la rue, ou notre voisine qui passe sans nous voir et ne nous dit pas bonjour? Que pensons-nous quand notre voisin de table sert tout le monde et oublie notre verre?


Nous pouvons lire ce que nous voyons dans le monde qui nous entoure, comme nous le ferions avec des cartes de Tarot.


Comme avec les cartes, c’est notre monde intérieur que nous projetons à l’extérieur.


Une personne ne sera pas touchée par l’oubli d'une tierce personne, une autre se sentira en colère pour le même oubli, et une troisième, honteuse. Toutes trois ayant pourtant vécu exactement la même situation.

Parce que ces réactions sont liées à ce que chacune se dit, l’interprétation qu’elle fait de la situation.

La personne en colère y a vu un manque de respect, parce qu’elle se raconte inconsciemment l’histoire qu’elle n’est pas importante. Celle qui se sent honteuse, voit dans cet oubli une confirmation qu’elle n’a aucune valeur, et que c’est la raison pour laquelle on peut si facilement l’oublier.


Nous vivons nos vies avec toutes ces histoires en nous, ces pensées habituelles, pour la plupart inconscientes. Et les moments, où nous avons une chance de les mettre en lumière sont ceux où nous nous sentons réagir fortement.

Si dans ces moments là, au lieu de blamer l’autre immédiatement, nous écoutons ce qui se passe dans notre monde intérieur, l’emotion et les pensées associées, nous pouvons alors mettre en lumière ces histoires.

Nous pourrions ainsi découvrir comment nous vivons avec cette colère ou cette honte depuis si longtemps, sans jamais remettre en question ces histoires que nous nous racontons sur nous-mêmes.


Ce faisant nous découvrons les filtres au travers desquels nous voyons le monde.


Ce concept des filtres, est très bien illustré sur le site de Denis Marquet, un philosophe thérapeute, où Il propose trois versions différentes de sa biographie: la version gloire, la version loose et la vérité.

Dans les deux premières, il raconte exactement les mêmes événements qui ont pavés sa vie mais avec des filtres très différents, comme leurs noms le laisse deviner: gloire et loose.

Pour la troisièmes version, la vérité, il n’a écrit qu’une phrase :


Quand je ne me la raconte pas, qu’est-ce que la vie est belle!


La perspective depuis laquelle nous observons notre experience change tout, et cette perspective est faites des histoires que nous nous racontons sur nous-mêmes, les autres, la vie.




Christel

Photo de


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi
Pour être heureux...

Cliquez au hasard et suivez le conseil aujourd'hui.

Osez... Faites confiance à la vie

Osez... Faites confiance à la vie

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Confiance...Suivez le flux de la vie

Confiance...Suivez le flux de la vie

Aimez l'enfant craintif en vous

Aimez l'enfant craintif en vous

Sortez de votre tête

Sortez de votre tête

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Revenez ici & maintenant

Revenez ici & maintenant

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

3 respirations, longues & profondes

3 respirations, longues & profondes

Le Soleil revient toujours...

Le Soleil revient toujours...

Et si vous vous aimiez?

Et si vous vous aimiez?

Soyez plus doux avec vous-même

Soyez plus doux avec vous-même

Catégories
Suivez Inspire Ta Vie
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram