Le Bonheur est un choix que je fais le matin 


Le thème qui revient aujourd’hui est celui de la responsabilité, devenir responsable de son propre bonheur au lieu d’attendre que les autres ou la vie nous comblent en répondant à nos attentes.


Ce qui ne veut pas dire prendre la responsabilité de créer telle ou telle chose dans le monde, mais de prendre tout d'abord conscience que notre sentiment de bonheur prend naissance en nous.

Il nait du genre de pensées que nous entretenons chaque jour, de ce climat intérieur dans lequel nous vivons.

Bien sûr, nous n’avons pas le choix des pensées qui nous arrivent ou quand elles arrivent, mais nous avons le choix de les cultiver ou pas.

Comme dit le proverbe chinois, nous ne pouvons pas empêcher les oiseaux du malheur de voler au dessus de nos têtes, mais nous pouvons les empêcher de faire leurs nids dans nos cheveux.

Près de mon bureau, il y a une note accrochée sur le mur, où est inscrite cette phrase entendue dans un interview:

« Le Bonheur est un choix que je fais le matin »

Le papier sur lequel je l’ai écrite est défraîchi, il doit bien avoir au moins dix ans. J’en suis venue depuis à croire que le bonheur est même un choix que nous faisons d'instant en instant.

Tout au long de la journée, nous avons des pensées qui nous viennent, et la pratique du bonheur, pour moi, consiste à détecter celles qui nuisent à notre bonheur et refuser de nous engager dans cette conversation intérieure.


Et particulièrement lorsque les circonstances sont chaotiques, comme en ce moment et que beaucoup de ce que nous voyons ou entendons peut nous emmener sur des chemins intérieurs de peur, de tristesse, de colère…


Il est bon de nous rappeler encore et encore que nous avons le choix de ce que nous cultivons dans notre monde intérieur, et que plus il y a de paix dans les êtres, plus il y aura de paix dans ce monde qui en a bien besoin.





Christel

Photo de Se Nuno


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi