Il suffit de remarquer.




Il n'y a rien à faire, il suffit de remarquer.


Dés que nous remarquons que nous n’étions plus dans le présent, nous sommes de retour.


Dès que nous remarquons la pensée qui nous emmène ailleurs, nous sommes à nouveau présent.


Dès que nous remarquons que notre comportement n’est pas celui que nous aurions aimé, nous sommes à un niveau de conscience plus élevé.


Il n’y a rien d’autre à faire que de remarquer, sans juger.


Et si nous nous jugeons et que nous remarquons que nous jugeons, nous sommes à nouveau éveillés à nous-mêmes.


Si nous sommes dans le jugement nous restons au même niveau de conscience, mais si nous remarquons que nous jugeons… à nouveau le témoin est là.


Quand nous remarquons, nous sommes le témoin, la conscience, nous ne sommes plus l’égo.


"Chaque fois que je ne suis pas calme, aimante, paisible, à l'aise, posée... tout ce que cela signifie, c'est que je suis en train de trop penser. Rien de plus, rien de moins. C'est tout, et il n'y a rien à faire... Juste remarquer." ~ Lorna Davis


Remarquer et laisser aller, c’est la pratique.




Christel

Photo de Elena Popova

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi