J'habite la demeure du possible




Les mots que vous utilisez deviennent la maison dans laquelle vous vivez. Pensez à des mots qui vous inspirent et utilisez-les souvent.


Depuis plus d'une demi-heure je m’évertuais à résoudre un problème, les pensées étaient pénibles et je sentais l’anxiété bien présente.


Puis, j’ai vu le mot « Possibilité » écrit sur une carte. Immédiatement, j’ai senti quelque chose qui se relâchait en moi.


Possibilité… J’aime comme ce mot résonne.


Synonyme d’espoir, il m’invite à m’ouvrir aux possibles au lieu de rester focalisée sur les challenges et les voies sans issues.


Je ferme les yeux et la main sur le coeur, j'écoute.


"J’ai fait tout mon possible, j’arrive au bout de ce que je peux faire seule, avec mon esprit limité. Je m’ouvre à l’inspiration, je m’ouvre aux possibles. J’accepte qu’il y a plus que ce que je suis capable d’imaginer."


J'habite la demeure du possible. Elle a plus de portes et de fenêtres que la demeure de la raison. ~Emily Dickinson


Nous sommes retenus par nos croyances limitantes et nos suppositions sur la vie. Quand nous nous en libérons nous découvrons alors de nouvelles options, invisibles jusqu’alors.



Christel

Photo de sippakorn yamkasikorn