Continuer ou pas ?



En quête d'inspiration j'ai tiré une carte de Tarot, le 7 de coupes, qui m'a laissée un peu perplexe de prime abord.


Un homme à l'air d'hésiter, il s'interroge devant sept coupes retournées, chacune renfermant une surprise. Ce que l'on voit dépasser de sous ces coupes n'est pas très sympathique: un serpent, une aile de chauve-souris ou de dragon... On y voit aussi des échelles qui s'élèvent vers nulle part, et puis tout autour, une sorte de brouillard.


J'en conclue que cet homme hésite entre des illusions, des fantaisies, qui au final ne le mèneront nulle part, c'est alors que je pense à l'une de mes citations préférées,


Ne crois pas que tu t'es trompé de route, quand tu n'es pas allé assez loin. ~Claude Aveline

Des mots qui m'ont permis mainte fois de demeurer sur la route que j'avais choisie... Car oui, il est tentant de croire quand les choses se compliquent ou n'avancent pas, que peut-être nous nous sommes trompé de route, et commencer à chercher un plan B, un autre projet, un nouveau rêve. Alors que le "vrai travail" vient juste de commencer.


Quand cela devient difficile, quand nous sommes confrontés à nos limites intérieures, il est tentant de passer une autre chose séduisante qui se présente. Nous sommes très bons à nous illusionner, à nous persuader que nous avons été inspirés à passer à autre chose, quand en fin de compte nous voulons seulement éviter de faire le travail intérieur nécessaire.


C'est de cette façon que nous nous retrouvons à tourner en rond, à commencer projet après projet, ou à enchaîner les relations. Cela demande une grande honnêteté envers soi-même de prendre le temps d'écouter ce qu'il est juste de faire.


Cela demande aussi du courage d'accepter l'inconfort de cette situation où nous ne savons pas vraiment comment aller plus loin, et c'est de cette ouverture dont nous avons besoin pour nous laisser guider par la Vie.





Christel

Photo de Kouji Tsuru

Posts similaires

Voir tout