Choisis d’abord ce qu’il y a de plus profond en toi




« Qui sait ! Peut-être un jour sur ce coin de l'Artois, on élèvera un monument pour commémorer cet élan de fraternité entre des hommes qui avaient horreur de la guerre et qu'on obligeait à s'entretuer."~ Louis Barthas


Dans un extrait du film Joyeux Noel sur YouTube, on découvre le moment où à la veille de Noel en 1914, les soldats britanniques dans leur tranchée se mettent à jouer de la cornemuse et à chanter. Ils terminent par des applaudissements et des éclats de joie.

Ce à quoi les soldats allemands répondent en chantant "Stille Nacht" à capela.

Ce film relate des moments de fraternisations qui se sont produits plus d'une fois, pendant la guerre de 14-18.

J’ai été touchée par ce film et plus précisément ce passage, parce qu’il me parle de ce que nous sommes tous en profondeur, sous les couches de conditionnement: la joie.

Le language de l’âme est la joie, et c’est cette langue là que parlent ces soldats, cette nuit là. C’est comme cela qu’ils arrivent à faire une trêve pour Noël et partager vin et chocolat.

Ce soir là, ils ont laissé leurs coeurs les guider, passant outre leur conditionnement qui disait « l’autre est l’ennemi qu’il faut abattre », et ils ont partagé des moments de joie.

Cette anecdote me parle de ce choix de la joie, qui n’est pas si facile qu’il parait!

Nous avons souvent peur d’écouter notre coeur et de suivre notre joie, parce que ce n’est pas ce que nous avons été conditionnés à faire. Nous avons appris à suivre les règles et être un « bon petit soldat » même si ça implique se perdre de vue, et renier ses désirs profonds.

C’est de cela que vient nous parler la carte de la Maison Dieu. Elle nous invite à déconstruire ce conditionnement, parfois elle fait même voler en éclat notre système de croyances nous permettant de voir notre vie sous un nouveau jour. Son but est toujours de nous permettre de recontacter notre moi profond, et retrouver le chemin de la joie dans notre vie.

Elle nous pose la question:

« Qu’est-ce que tu veux par dessus tout? »

Une question qui est une invitation à recontacter notre moi profond, notre coeur.

Et le but de notre coeur, c’est la joie.

Choisis d’abord ce qu’il y a de plus profond en toi, c’est-à-dire ton moi profond. Fais ce choix là. Le seul choix c’est celui-là, il n’y en a pas d’autre.

Quand on fait le choix du moi profond, on fait le choix de ne plus vraiment avoir à faire des choix en surface.~Laurent Lévy


En recontactant notre coeur, nous recontactons notre boussole intérieure. Nous laissons de côté tout le bavardage du mental, pour écouter notre ressenti.


Christel

Photo de engin akyurt





Posts similaires

Voir tout
Et Aussi