As-tu la patience d’attendre...?



La réalité est toujours plus douce que le scénario que nous entretenons à son sujet.

~Katie Byron


Nous vivons dans nos têtes et nous n’en avons pas conscience la plupart du temps.


Nous imaginons toutes sortes de choses, faisons des suppositions, que nous prenons pour la réalité.


Nous sommes sans arrêt en train d’imaginer des futurs apeurants, décourageants ou décevants, sans voir que ce sont des constructions mentales.


Le futur n’existe pas ailleurs que dans nos têtes, jamais.


Notre système est ainsi fait que notre cerveau ne fait pas la différence entre la réalité qui se déroule sous nos yeux, ou ce que nous imaginons.


Si nous pensons à des conséquences terribles, nous sentons la manifestation de la peur dans notre corps: la gorge qui se serre, la poitrine qui se contracte, la respiration qui devient difficile et le cœur qui s'emballe.


Nous pensons alors être en réel danger, puisque les sensations dans notre corps le rendent si réel.

Nous ne voyons pas alors que nous réagissons à notre imagination, nos pensées.


Et que ces conséquences imaginées sont une possibilité parmi des milliers d'autres.

Chaque pensée n’est qu’un point de vue, une perspective. Rien de plus.


Nous réduisons le champ des possibles à une seule option, puis nous réagissons à cette option que nous avons choisie.


"Si je n'arrive pas a terminer ce projet avant telle date, il va se passer ça et ça... et oh ce sera terrible! Il faut absolument que je finisse!"


Le mental, et notre système nerveux qu'il a activé, nous crient d'accélérer.


Ralentir quand on a envie d’accélérer, se poser quand on pense ne pas avoir le temps, c’est l’invitation de l’Hermite, dans le Tarot.


Il nous invite à revenir à nous, à tourner la lumière vers l'intérieur, pour voir ce qui s'y passe.


Une invitation extrêmement inconfortable pour l'égo. Ralentir alors qu'il a envie de courir, s'extraire de cette situation au plus vite, c'est comme mourir un peu.


As-tu la patience d’attendre jusqu’à ce que ta boue se dépose et que l’eau soit claire ? Peux-tu rester immobile jusqu’à ce que l’action juste survienne d’elle-même ? ~ Tao Te King

En acceptant cette invitation, nous demandons à l'égo de s'asseoir sur le siège arrière, alors que nous donnons le volant à la sagesse en nous. Nous acceptons d'écouter. Nous prenons conscience du silence entre les sons... Nous reprenons contact avec l'immensité, le tout possible.







Christel

Photo de Martín Berrios

Si vous voulez recevoir d'autres partages inspirants directement dans votre boite mail, cliquez ici

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi
Pour être heureux...

Cliquez au hasard et suivez le conseil aujourd'hui.

Osez... Faites confiance à la vie

Osez... Faites confiance à la vie

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Confiance...Suivez le flux de la vie

Confiance...Suivez le flux de la vie

Aimez l'enfant craintif en vous

Aimez l'enfant craintif en vous

Sortez de votre tête

Sortez de votre tête

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Revenez ici & maintenant

Revenez ici & maintenant

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

3 respirations, longues & profondes

3 respirations, longues & profondes

Le Soleil revient toujours...

Le Soleil revient toujours...

Et si vous vous aimiez?

Et si vous vous aimiez?

Soyez plus doux avec vous-même

Soyez plus doux avec vous-même

Catégories
Suivez Inspire Ta Vie
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram