Un monde meilleur


Ce que vous êtes, ce que vous faites, est important.

Et ce que vous n'êtes pas, ne faites pas, est perdu pour le monde.

La pensée est créatrice, vous l'avez sans doute déjà souvent entendu.

Et elle l’est.

La pensée EST créatrice.

Regardez tout autour de vous, là, maintenant.

Tous les objets que vous voyez sont nés d’une pensée.

Ils sont là parce que vous avez pensé à les acheter.

Et avant cela, une idée est venue à quelqu’un, et elle a fait son chemin jusqu’à la création de ce que vous avez sous les yeux.

Le téléphone portable, Internet, la Tarte aux pommes, Meet-up, le frisbee où la communauté européenne. Tout est parti d’une pensée.

TOUT naît d’une pensée.

Seulement, cette pensée souvent, au début, ne paye pas de mine. Elle peut même paraître complètement folle.

« Et si la terre était ronde? » s’est dit un homme, un jour.

« Et si ce scarabée contre la vitre était lié au rêve de ma patiente? » s’est demandé Carl G. Jung.

Combien d’entre nous ont envie de changement dans leur vie? Combien rêvent d’opportunités magiques ?

Et combien de pensées créatives sont mises de côté chaque jour?

Combien de vos impulsions à créer, à changer, sont tuées dans l’œuf?

Je vous invite à explorer...

Pendant une semaine, notez ces pensées à chaque fois qu’elles viennent, même si vous les jugez dérisoires, illogiques, impossibles. Notez toutes les petites impulsions, et tous les « et si? ».

Faites le vraiment.

Ce sont les réalisations que l’expérience provoque qui font naître le vrai changement, pas le fait d’y penser uniquement.

N’avez-vous jamais pensé à créer un monde meilleur ?

Moi si.

Un monde plus humain, plus libre, plus heureux.

Et j’imagine que vous aussi.

Comment fait-on ?

Qui bouge?

Qui agit inspiré par sa vision?

Une seule personne plus libre, plus heureuse, c’est déjà un pas, et chaque pas compte.

Alors oui, je peux avoir cette cette vision, rêver d'une vie meilleure, d’un monde meilleur, puis enfiler mes vieux chaussons, et me remettre à vivre mes journées en pilote automatique.

Je peux continuer de cultiver la pensée que « ça ne sert à rien », « à quoi bon », « le monde ne changera jamais », bla, bla, bla, bla, bla.

Ou...

Je peux écouter les pensées créatives qui me viennent, « j’ai envie de... », « et si je faisais... ».

Commencer là... ça n’a pas besoin d’être extraordinaire. C’est juste un pas, le premier.

Nous n’avons pas à créer une nouvelle communauté européenne, ou inventer le courant électrique, c’est déjà fait.

Juste être nous, et aller au bout de nos impulsions créatives.

Aux USA, Rosa Parks un jour de 1955, a refusé de céder son siège à un passager blanc. Elle a suivi son impulsion, et ce faisant a enclenché une série d’événements. Résultat, moins d’un an plus tard, les lois ségrégationnistes dans les bus étaient cassées.

Une pensée.

Même un mot : NON.

S’il est écouté, acté, TOUT peut changer et Tout change.

Christel

Photo de Joshua Earle

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi