Vivre à 91 cm de Soi... ou pas




Dernièrement, j’ai découvert un dessin animé où le personnage, Henri, après avoir été frappé par une météorite se retrouve à vivre littéralement à 91 cm de lui-même. Ce qui lui demande de constamment réfléchir à tous ses gestes avant de les accomplir.


Ce dessin animé traite des troubles psychologiques, mais il aurait pu tout aussi bien illustrer l’écart que nous vivons quasiment tous entre qui nous pensons devoir être et qui nous sommes vraiment.


Cet écart entre notre ressenti dans l’instant et les « tu devrais ».


Quelqu’un dernièrement disait qu’elle a cette règle qui lui dit que lorsqu’il fait beau, il faut qu'elle sorte. Rester sur son canapé, c’est bon pour les jours gris mais quand le soleil brille. Alors elle se voit batailler intérieurement à chaque fois qu’il fait beau et qu’elle a pourtant envie de rester tranquille à la maison.


Cet écart, c’est cette petite voix qui nous dit constamment que nous ne sommes pas assez, nous ne faisons pas assez. Elle nous dit que tels que nous sommes nous ne suffisons pas, et ce que nous devons faire pour y remédier.


Et si elle nous mentait depuis toujours ?


Et si nous étions assez EXACTEMENT tels que nous sommes maintenant?


Et si nous pouvions cesser de vivre à 91 cm de nous-mêmes, en lassant aller tous les "tu devrais" et être nous-mêmes… simplement?





Christel

Photo de Erik Karits





Posts similaires

Voir tout
Et Aussi