Prêter des pensées aux autres



Le moment présent ne promet rien et offre tout.


Demeurer au present ne pas penser ou très peu, au passé et au futur, la proposition parait un peu folle au début.


Nous sommes tellement habitués à passer le plus clair de notre temps entre passé et futur, ne demeurant dans le présent que de très courts instants.


Tout le mélodrame vient de cette habitude de ramener le passé dans le présent, de voir les autres à travers ces lunettes déformantes du passé. Nous ne les voyons pas tels qu’ils sont maintenant devant nous, nous les voyons chargés de toutes les histoires du passé, de tous nos jugements, et interprétations.


On a presque toujours tort de prêter des pensées aux autres :

ils ne sont plus alors que le reflet de nos effrois.

~ Alexandre Jardin





Christel

Photo de sq lim


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi