Nous devenons plus gentils avec nous-mêmes




Dans une interview, Eckhart Tolle disait à quelqu’un qui demandait comment savoir si l’on a progressé sur le chemin spirituel, Ramana Maharshi avait répondu qu’on le voyait à la présence des pensées, ou plutôt leur absence.


Nous sommes de plus en plus en paix, en étant de moins en moins identifiés aux pensées qui nous traversent.


Laisser venir ce qui vient. Laisser aller ce qui va.

Et découvrir ce qui demeure.

~ Ramana Maharshi


L’autre critère pour moi est la gentillesse. Acceptant notre humanité, nous devenons plus gentils avec nous-mêmes et avec les autres. Cela vient naturellement, en prenant conscience de notre innocence à tous.


Quand on sait mieux, on fait mieux...


Les personnes qui font souffrir les autres sont des personnes qui souffrent elles-mêmes. Celles qui sont libres libèrent les autres.




Christel

Photo de Ch M


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi