Quand les fondations de notre existence sont ébranlées




Ce soir, c’est la Maison Dieu qui s’invite. Sur le Light Seer’s Tarot, on voit un arbre frappé par la foudre. Un écureuil regarde la scène, et les deux noisettes à côté de lui, nous laisse deviner que c’est dans cet arbre qu’il cachait ses réserves.

Cette scène me parle de sécurité, ou plutôt de ces moments où notre sentiment de sécurité est touché. La vie nous a projetés hors de notre zone de confort. Nous voilà en terra incognita . Les fondations sur lesquelles nous avions bâti notre vie sont mises à mal.

C'est interessant de voir la position de cette carte dans le voyage du Mat, elle se trouve après Le Diable et juste avant L’Etoile.


Aussi la question qui vient est, qu’est-ce qui a du se passer pour que le personnage attaché sur la carte du Diable, dépendant, apeuré, devienne L’Etoile, une carte qui évoque la confiance, l’authenticité, la vulnérabilité? L’Etoile se montre nue, dans sa vérité. Si loin du Diable, du marchandage et de la manipulation qu'il utilise pour arriver à ses fins.

Et pourquoi manipulons nous?


Certainement pour préserver une forme de sécurité. Nous pensons que si nos attentes sont comblées nous serons en paix, en sécurité. Et que si elles ne le sont pas notre monde sera remis en question quelque part. Alors nous tentons de manipuler la réalité, souvent en toute innocence, pour qu’elle réponde à ces attentes nées de nos croyances.

Elles sont là les fondations de notre existence: dans ce que nous croyons.

Interrogé Albert Einstein avait répondu que la question la plus importante à se poser était «est-ce que nous vivons dans un Univers amical?»

La réponse à cette question impacte tous nos autres choix.


Si je crois vivre dans un univers hostile, je vais croire en une existence de luttes, et faire des choix de vie qui vont me protéger des mauvaises surprises. Si je crois au contraire vivre dans un Univers amical, cette croyance sera reflétée aussi dans mes choix. Ils pourront être plus tournés vers l'amour, la joie que la sécurité.


Une question que l’on peut se poser est: Si je n’avais rien à craindre, qu’est-ce que je choisirais?

Pour passer du Diable et ses histories qui nous gardent prisonniers, à l’authenticité de l’Étoile, nos fondations, nos croyances ont besoin d’être nettoyées.

Sur la carte, quatre papillons voilent autour de l’arbre qui s’écroule. Le papillon est le symbole de la métamorphose. Dans la Maison-Dieu la chenille devient papillon. Elle se découvre des ailes, et la capacité de voler.

Ce moment de la métamorphose n’est pas facile, le papillon doit lutter pour sortir du cocon, c’est comme cela qui développe sa force. Quand nous sommes dans une expérience Maison-Dieu sur le moment cela peut être vécu comme vraiment douloureux. Notre mental et son mode de fonctionnement est mis à mal. Nos fondations sont ébranlées, nous ne savons pas comment notre vie va évoluer à partir de là. Qu’est-ce qui va se passer ensuite?

Pas étonnant alors que L’Etoile arrive après. Nous avons besoin d’une nouvelle façon d’être au monde, fondée sur la confiance en la vie pour avancer dans l’inconnu.


« Abandonnez-vous à la grâce. L'océan prend soin de chaque vague jusqu'à ce qu'elle atteigne le rivage. Vous avez besoin de plus d'aide que vous ne le pensez. » ~Rumi


Bien-sur, nous ne savons jamais ce qui nous attend ensuite, mais jusque la nous en avions peut-être pas conscience.




Christel

Photo de Alexey Demidov


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi