Le matin, quand tu as de la peine à te lever



Interessant… je tire la carte de L’Empereur juste après avoir lu une pensée de Marc Aurèle (121-180), empereur, philosophe stoïcien et écrivain romain.

« Le matin, quand tu as de la peine à te lever, voici la réflexion que tu dois avoir présente à l'esprit : «Je me lève pour faire mon oeuvre d'homme ; je vais remplir les devoirs pour lesquels je suis né et j'ai été envoyé en ce monde. Pourquoi donc faire tant de difficultés ? Ai-je été créé pour rester ainsi chaudement sous des couvertures ? - Mais cela me fait plus de plaisir ! - Es-tu donc né pour le plaisir uniquement ? N'est-ce pas au contraire pour toujours travailler et toujours agir ? Ne vois-tu pas que les plantes, les oiseaux, les fourmis, les araignées, les abeilles concourent, chacune dans leur ordre, à l'ordre universel ? Et toi, tu refuserais d'accomplir tes fonctions d'homme ! Tu ne t'élancerais pas avec ardeur à ce qui est si conforme à ta nature ! »


Avec ses mots, Marc Aurèle me parle aussi de l’Empereur. Celui qui se lève, pour concrétiser sa vision dans la matière. Pour cela, comme tout un chacun, il va devoir vaincre la léthargie, son envie de rester au chaud sous les couvertures, ainsi qu'affronter ses peurs.


Les deux plus grandes menaces à la vie, que nous portons en nous : la peur et la léthargie, comme les appelle le psychologue James Hollis.


Marc Aurèle, nous dit que pour lui non plus ce n’est pas simple de se lever pour aller vivre sa vie, prendre sa place et faire ce qu’il sent devoir faire, mais que c'est nécessaire.


L’Empereur est une invitation, un rappel, de cette nécessité pour chacun d’entre nous de prendre sa place, et faire ce qu'il se sent appelé à faire.


Prendre sa place, c’est faire sa part, jouer son rôle dans le grand orchestre de la vie, jouer sa partition comme le font les oiseaux, les fourmis, les araignées, les abeilles, qui concourent, chacune dans leur ordre, à l'ordre universel .


L’ordre universel ou ordre cosmique qui dans le Tarot est représenté par la Justice, VIII soit deux fois quatre, un double Empereur.


Il y a un ordre des choses, un flux à la vie dans lequel chacun de nous s’insère. Chacun a sa place, son rôle.


« Tous, nous avons les mêmes peurs, la même léthargie séduisante, et la même capacité à éviter de grandir... » ~ James Hollis

Aussi, accepter l’invitation de l’Empereur, c’est accepter de grandir, et prendre sa place, comme un Séquoïa prend sa place.


Il nous invite à nous poser ces questions : Où ai-je besoin de grandir dans ma vie ? Quelle peur vais-je devoir affronter en le faisant ? Est-elle légitime, ou est-ce une ombre de mon passé? Et, quel est le prix à payer pour ne pas grandir ? "




Christel

Photo de Annie Spratt

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi