La beauté est subjective, et elle n'est pas la seule




La beauté est dans l’oeil de celui qui regarde.

Et pas que la beauté... La laideur, aussi. Tout comme le bien, le mal. La grandeur, la petitesse. Le succès, l’échec, et nous pourrions continuer encore et encore.


Ce ne sont pas juste de belles paroles spirituelles, mais la réalité de notre experience.


La beauté est subjective. Elle diffère d’une culture à l’autre, d’une époque à l’autre, d’un milieu sociale à un autre, et donc, d'une personne à l'autre.


Il en est de même de toutes les autres qualités décrites. Elles sont toutes subjectives.


Pourtant dans notre experience souvent nous pensons qu’une chose ou une situation, extérieure à nous est responsable de ce que nous ressentons.


Est-ce possible, si toutes ces qualités sont subjectives?


Est-ce qu’une chose ou une situation a le pouvoir de nous faire ressentir quelque chose sans que nous ayons posé un jugement à son sujet?


Et d’où naissent ces jugements?


Si ce n'est de nos croyances...


Voila pourquoi les réactions aux mêmes situations varient d’une personne à l’autre. Chacune pose un regard, un jugement different sur les circonstances, parce qu’elles n’ont pas les mêmes croyances.


C’est flagrant par exemple au sujet de la beauté des femmes, l'idéal de beauté diffère grandement entre les différents pays et générations.


Cultures différentes, croyances différentes, idem pour les générations.


Les croyances évoluent avec les époques, et le regard que l’on pose sur le monde et la vie le reflète.


S’en rappeler est primordial, cela nous permet de prendre du recul dans chaque situation, en gardant à l’esprit que notre regard n’est jamais neutre, et qu’il est à la source de ce que nous ressentons.


Il n’y a rien au dehors qui ne soit teinté par notre monde intérieur.




Christel

Photo de Armando Castillejos