Je suis le capitaine de mon âme




Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle mais des êtres spirituels vivant une expérience humaine. ~ Pierre Teilhard de Chardin

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. Nous vivons constamment dans cette dualité.

D’un côté, nous avons notre ego, le mental et le système nerveux ayant engrené toutes sortes d’experiences, dont l’intention est de nous garder en vie, nous maintenir en sécurité, dans ce qui est connu, familier.


Et de l’autre, il y a notre coeur, notre âme qui elle veut s’épanouir, grandir, toucher les étoiles. C’est elle qui nous invite à quitter notre zone de confort, prendre des risques, pour vivre nos rêves et fleurir.


Il nous faut apprendre à danser entre ces deux mondes, avec ces deux parts de nous.

Chaque moment contient des choix.


Et à chaque moment, nous faisons de notre mieux, pour choisir en fonction de ce que nous sentons justes ou de ce qui nous est accessible.


Plus notre conscience s’éveille et plus nous découvrons les choix possibles, les invitations du coeur et celles des vieux programmes du système nerveux.


Un événement nous fait réagir et nous sentons l’invitation à la honte, à la peur… et dans ce moment où nous la voyons, nous avons le choix d’accepter cette invitation, ou pas, et lui dire:

« Non, merci. Pas cette fois. Je te vois vieux programme de mon enfance, et je ne vais pas danser avec toi cette fois-ci. »


Parfois aussi, nous le voyons et commençons quand même à danser avec lui, parce que l'auto-pilote est si familier, confortable.


Un pas à la fois, nous apprenons.


Nous développons notre force intérieure, notre capacité à nous diriger de l’intérieur, à vivre notre vie avec intention.


Comme William Ernest Henley, dans son poème Invictus, nous apprenons à dire:


« Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme »





Christel

Photo de Amy Humphries


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi