Il n’y a rien à craindre.




Dans Running Man, un film avec Dustin Hoffman, il y a une scène d'interrogatoire qui m’a marquée. Il se trouve avec un ancien SS allemand dans ce qui ressemble à un cabinet de dentiste, et l’homme commence à le torturer en lui triturant une carie. Il lui pose encore et encore la même question « est-ce que c’est sans danger? » Et Dustin Hoffamn ne sait absolument pas de quoi il parle.


Cette phrase m’est revenue un matin, alors que je ressentais de la peur. Je sentais le mental s’agiter et la pression monter.


J’ai réalisé qu’il n’a y avait rien a craindre.


« C’est sans danger. »


Le mental nous met la pression, disant qu’il faut agir vite sinon… (remplir les blancs)


Mais ce n’est « que » cela : le mental qui met la pression, les pensées qui s’agitent parce que l’inconnu nous rend inconfortable.


Mais cette agitation intérieure, ce sentiment de pression ne vient pas d’un réel danger extérieur, elle vient de l’activation des pensées.


Quand nous laissons le mental se calmer, la pression disparait. Cette sensation d'un danger imminent disparait.


Et quand le calme revient, nous avons accès à notre sagesse, notre intuition, ce qui nous permet de naviguer et gérer n’importe qu’elle situation qui se présente, de façon optimale. Nous sommes aptes à prendre les bonnes décisions quand c'est vraiment le moment de les prendre.




Christel

Photo de Maria Orlova

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi