Faut-il vraiment se protéger des personnes négatives ?




Saviez vous qu'il existe un mudra pour se protéger des personnes négatives?


J'a découvert cela cet après midi, dans un groupe de coaching. Je ne sais pas si c'est efficace, mais j'imagine très bien que des personnes puissent se sentir soulagées d'avoir un outil, une façon de se protéger d'une influence qu'elles pensent négative.


Le sujet est à la mode depuis longtemps dans le milieu du développement personnel, J'ai lu et entendu beaucoup de choses sur les personnes négatives et les personnes toxiques. J'étais intéressée par le sujet, et j'en suis revenue.


Pourquoi?


Parce que c'est une approche extrêmement limitée.


Etiqueter l'autre de personne négative ou toxique sans prendre conscience de comment je permets à la négativité d'une autre personne de m'impacter, ou même de m'interroger si cela est possible sans ma participation... ne va pas m'aider.


Si j'écarte cette personne négative de ma vie, il en viendra une autre, et encore une autre, et encore une autre. Devoir se protéger des personnes négatives de cette façon, c'est épuisant.


Dans cette approche, nous remettons notre pouvoir à l'extérieur. L'autre a le pouvoir de nous faire nous sentir bien ou mal. C'est comme imaginer que le temps a du pouvoir sur nous, s'il fait beau nous allons bien, s'il pleut nous déprimons.


Pourtant, beaucoup d'entre nous gardent le sourire quand il pleut, et nombreux sont ceux qui ne se sentent pas bien même avec un ciel bleu et du soleil.


Alors, pourquoi en serait-il autrement avec les personnes? Je vous invite juste à devenir curieux.


Plus vous vous détournez de ce qui se passe à l'extérieur pour justifier ce que vous ressentez à l'intérieur, plus la vie devient simple et splendide. ~Garret Kramer

N'avez-vous pas remarqué que parfois les personnes que vous aimez vous agacent, et d'autres fois, dans exactement les mêmes conditions, elles vous font sourire.


Il y a aussi des jours où le chat vient s'immiscer dans votre séance de yoga, et ça devient le yoga du rire, et d'autres jours où ça vous agace, et vous le mettez dehors.


Ces exemples vous montrent comment notre état d'esprit impacte notre perception de la réalité. Dans un bon jour une personne que nous qualifions d'insupportable peut nous faire sourire, alors que dans un mauvais, elle est juste insupportable.


Réaliser cela vous permet de commencer à voir que notre expérience est intérieure et non extérieure. Il est là le vrai pouvoir, découvrir la véritable nature de notre expérience.




Christel

Photo de Gaelle Marcel

Pour recevoir plus de partages inspirants directement dans votre boite mail, cliquez ici