Faire la paix avec l’instant présent.




Faire la paix avec l’instant présent... C'est avec ces mots que je commençais mes pages du matin.

L'instant présent est tel qu’il est, toujours.

Et trouver l’acceptation est toujours la première étape, même pour le changement.

Il nous est impossible de changer quelque chose que l’on n’a pas accepté.


C’est si simple, si évident et pourtant ce n’est pas ce que nous faisons naturellement.


Au contraire, nous résistons en pensées à ce qui est, en essayant de réécrire le passé « Si seulement … », en se sentant coupable « j’aurai dû… », en blâmant les autres « il n’aurait pas dû… ». Tout ce bruit pour ne pas être au contact de ce que nous ressentons.


L’état parfait est l’acceptation de ce qui est, dit Eckhart Tolle à la fin de la méditation que j’écoute le matin en ce moment. J’ai besoin de ce rappel quotidien.


Et comment sait-on que l’on a accepté?


On est en paix.


Quand nous luttons avec l’instant présent, nous perdons contact avec la quiétude intérieure, et nous nous perdons dans le monde. Le mental tel un ballon gonflé à l’hélium s’envole et se perd dans le ciel.


Avec la conscience, nous réalisons qui’l y a une ficelle… la présence, avec laquelle nous pouvons ramener le ballon quand il se perd dans les nuages.


Et le cadeau inestimable de cette pratique est la paix.

La plus grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même aussi longtemps que, à son insu, on laisse le mental prendre le control de sa vie.

~ Eckhart Tolle





Christel

Photo de Johannes Plenio




Posts similaires

Voir tout
Et Aussi