Est-ce un besoin ou un désir?




J'ai aimé lire, dès que j'ai su décrypter mes premiers mots. Je peux encore sentir mon plaisir de petite fille en pensant à Amadou Le Bouquillon, mon livre de lecture du CE2. Dans mon lit clos, j'avais deux étagères pleines de livres de la Bibliothèque Rose, j'aimais La comtesse de Segur, et le club des cinq. Plus tard, j'ai découvert la collection des 1000 soleils, avec Robinson Crusoe, Les Cavaliers de Kessel, Le Petit Chose de Daudet...


Puis, il y a eu la série des Claudine de Colette. Je me souviens aussi de mon tout premier Agatha Christie, Les Dix petits nègres, lu en vacances en Provence. Je pourrais ainsi retracer toute ma vie, avec des noms de livres ou d'auteurs que j'ai aimé.


Il y a aussi eu des périodes où J'achetais des livres compulsivement, et je me souviens du jour où j'en ai vraiment pris conscience. J'étais chez Virgin Megastore, j'avais cinq livres dans les bras et je me dirigeais vers la caisse. Je sentais que quelque chose ne tournait pas rond. J'étais anxieuse. Je me suis arrêtée, j'ai posé les livres sur une table et j'ai écouté ce qui se passait en moi.


Ma tête était en hyper activité, pleine de raisons logiques d'acheter tous ces livres. J'ai décidé de la court-circuiter, et de passer par le corps. J'ai pris les livres un par un, et je me suis demandé pour chacun d'eux, si je le voulais vraiment, puis j'écoutais mon ressenti corporel. Au bout du compte, j'ai replacé quatre livres sur les étagères, et depuis, je crois ne plus avoir acheté de livres sans les lire.


Il est parfois difficile de faire la diffèrence entre nos besoins et nos désirs. Nous nous disons j'ai besoin quand en fait, il s'agit d'un désir. Nous pouvons avoir soif et vouloir un coca, alors que notre besoin est juste de nous hydrater, de l'eau conviendrait très bien.


Un besoin est une chose que l'on considère vitale ou essentielle, et qui nous mettra en déséquilibre, si il n'est pas assouvi.

Le Marketing joue sur cette confusion. Les pubs ne créent pas un besoin, elles créent un désir factice. On se dit qu'on a besoin d'une heure au spa, ou de partir en week-end à Deauville, mais ce n'est pas un besoin, c'est une pensée, une représentation dans notre esprit. Notre vrai besoin est le repos, ou la détente.


Apprendre à faire cette distinction est important, car elle nous permet d'éviter des désagréments, comme un découvert à la banque ou l'achat d'une énième paire de chaussures que l'on ne portera pas.


La lecture fait partie de mes essentiels, comme l'écriture. Je pourrais me dire que c'est un besoin, mais c'est en fait un moyen d'assouvir un besoin intellectuel. Si je ne pouvais plus lire pour une raison quelconque, je suppose que je pourrais assouvir ce besoin en écoutant un livre audio ou des podcasts.


Prendre soin de soi, c'est prendre soin de ses besoins, pas forcément de ses désirs.

Être à découvert parce qu'on est partie en week-end à la mer, c'est avoir succombé à un caprice, en sacrifiant un besoin, en l'occurence financier.





Christel

Photo de Jonathan Borba

Posts similaires

Voir tout
Et Aussi
Pour être heureux...

Cliquez au hasard et suivez le conseil aujourd'hui.

Osez... Faites confiance à la vie

Osez... Faites confiance à la vie

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Confiance...Suivez le flux de la vie

Confiance...Suivez le flux de la vie

Aimez l'enfant craintif en vous

Aimez l'enfant craintif en vous

Sortez de votre tête

Sortez de votre tête

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Détachez-vous...Prenez de la hauteur

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Pardonnez-vous.Vous apprenez...

Revenez ici & maintenant

Revenez ici & maintenant

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

Besoin d'un break. Relaxez-vous...

3 respirations, longues & profondes

3 respirations, longues & profondes

Le Soleil revient toujours...

Le Soleil revient toujours...

Et si vous vous aimiez?

Et si vous vous aimiez?

Soyez plus doux avec vous-même

Soyez plus doux avec vous-même

Catégories
Suivez Inspire Ta Vie
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram