Est-ce que j'ai échoué ?




"Le critère de réussite dans la vie, ce ne sont pas les choses. Ce n'est pas l'argent ou le matériel - c'est absolument la quantité de joie que vous ressentez."

~ Abraham-Hicks


Dans mes pages du matin aujourd’hui, j’explorais la notion d’échec et plus spécifiquement mon sentiment d’avoir échoué dans un domaine particulier de ma vie.


J’ai appris à devenir curieuse de ces histoires que je me raconte sur moi-même, la vie, les autres, et les investiguer.


Bien sûr, ce n’est clairement pas facile d’aller explorer un sujet comme l’échec, avec lui vient un sentiment de honte, et c’est comme cela que l’histoire nous garde prisonniers.


Tant que nous ne trouvons pas le courage d’observer notre peur ou notre honte de près, de la sentir dans nos muscles, nos veines, nos os… nous ne pouvons pas devenir conscients de l’histoire qui se raconte en nous.


Et tant que nous n’avons pas conscience de cette histoire qui se raconte, nous allons inconsciemment chercher des preuves qui confirment cette histoire.


Il faut avoir le courage de sentir la honte, la peur, tout en écoutant la narration dans notre tête.


The only way is through... Il va falloir le traverser.


L’échec est un regard que l’on pose sur les choses, pas une réalité tangible. La notion d’échec est un concept, elle n’a pas de réalité matérielle dans notre vie.


Je sais que c’est un regard que je pose sur ce domaine de ma vie, qui vient d’une histoire qui se raconte depuis l’enfance. J'ai même des images qui me reviennent d'une scène dans la cuisine.


Beauty is in the eye of the beholder.


C’est la citation qui m’est venue alors à l'esprit: la Beauté est dans l’oeil de celui qui regarde.


... et l’échec aussi.


Le regard que nous posons sur notre vie est une perspective, un point de vue, parmi tant d’autres possibles.


Et un moyen de changer ce regard est de commencer à chercher des preuves du contraire.


Ayant finit d'explorer cette idée dans mes pages, ce matin, j’ai fermé mon cahier, et entrepris de lire mes mails.


Voici les premiers mots que j’ai lus, dans le premier mail que j’ai ouvert:


"L'échec n'existe pas. Bien sûr, l'échec est seulement dans les yeux de celui qui regarde, et plus la croyance existe, plus le soi-disant échec sera grand. Ne voyez-vous pas, c'est la pensée qui est la graine, et l'échec est la forme qui est dans votre tête. Croyez-moi, jeune homme, sans la pensée, il est pratiquement impossible d'être un échec. » ~Sydney Banks


CQFD… ce qu’il fallait démontrer.



Christel

Photo de Karly Jones


Posts similaires

Voir tout
Et Aussi
Pour être heureux...

Cliquez au hasard et suivez le conseil aujourd'hui.

Osez... Faites confiance à la vie

Osez... Faites confiance à la vie

Etes-vous sûre que c'et vrai?

Etes-vous sûre que c'et vrai?