Ce ne sont pas nos pensées le problème




Ce ne sont pas nos pensées le problème, mais notre relation à nos pensées.


Le problème, c'est la façon dont nous les prenons au sérieux, le sens et le poids que nous leur donnons.


Les pensées ont le pouvoir que nous leur donnons, rien de moins, rien de plus.


Des milliers de pensées nous traversent l'esprit chaque jour, et celles que nous jugeons sans importance, nous les laissons simplement traverser.


Et puis, nous vient une autre pensée, et tout à coup, nous décidons que celle là a de l’importance. Nous la retenons et commençons à la nourrir, l’étoffer, la grossir et avec elle, l’émotion grandit.


Nous aurions pu faire le choix de la laisser passer aussi.


Tout dépend de la relation que nous entretenons avec nos pensées… Si nous pensons qu’elles nous disent quelque chose d’important sur notre vie, nous sommes forcément tentés de les retenir.


L'émotion que nous ressentons alors ne nous dit rien au sujet de notre vie, elle nous révèle seulement la nature des pensées que nous entretenons à ce moment là.


La seule différence entre le paradis et l'enfer, c’est de croire une pensée. ~ Katie Byron





Christel

Photo de Jeffrey Wegrzyn




Posts similaires

Voir tout
Et Aussi