Apprécier la Vie



Apprécier la vie, l'apprécier telle qu'elle est. Apprécier le simple fait d'être vivant.


Cette idée est si loin de nous par moment. Nous avons si facilement tendance à nous perdre dans nos circonstances, et perdre de vue que nous sommes en vie.


Je me souviens du roman Les mardis avec Morrie, qui m'avait beaucoup touchée. Le narrateur y racontait l'histoire d'un de ses vieux professeurs atteint d'une maladie dégénérative. Il décrivait comment il vivait ses derniers mois, en profitant pour réunir des gens qu'il aimait autour de lui, pour partager ses derniers instants. C'était touchant et si éloigné de l'idée que la mort est loin de la vie.


Nous sommes bien plus vivants quand nous avons conscience de la mort, quand nous prenons conscience de notre finitude et de celles de nos proches.


Ce roman me revient maintenant parce que je viens d'avoir des nouvelles tristes de l'un de mes proches. Je me suis vue me projeter dans une suite plus triste encore, jusqu'à ce que je réalise que faire cela c'était me priver du présent, de la possibilité d'apprécier ce qui est là et la vie telle qu'elle est, maintenant.


Je peux apprécier la simplicité du moment, là, assise sur le canapé en train d'écrire ce texte. Je peux apprécier l'opportunité d'exprimer mon émotion créativement. Je peux me laisser envelopper par le silence et la douce odeur sucrée du bâton d'encens qui se consume sur la table basse.


Et le mot qui me monte du coeur alors est ... Merci.







Christel

Photo de George Hiles


Posts similaires

Voir tout