Écoutez votre musique intérieure



"J’ai suivi la musique…"

Il y a quelques jours j’ai vu August Rush. Un film qui parle d’Evan Taylor, un enfant qui vit à l’orphelinat depuis sa naissance, onze ans plus tot.


Il a une particularité, il entend la musique partout, dans les champs de blé brassés par le vent, comme dans les rues de New York. Là où d’autres n’entendent que du vacarme, il entend des mélodies.


Les autres enfants le malmènent et se moquent de lui parce qu’ils ne le comprennent pas, et le prennent pour un simple d’esprit.


Ceux qui dansent étaient considérés comme fous par ceux qui ne pouvaient pas entendre la musique. ~ Friedrich Nietzsche

Il décide de partir de l’orphelinat pour retrouver ses parents, parce qu’il sent que cette musique qu’il entend le lie à eux.


Sur le chemin, il se laisse guider par la musique, suivant les mélodies qu’il entend. Il rencontre ainsi toutes sortes de personnes qui vont l’aider, d’une façon ou d’une autre.


J’aime beaucoup la poésie de cette histoire, qui est une belle métaphore de la vie vécue en suivant son coeur.

Nous avons tous cette musique intérieure que nous sommes les seuls à entendre. Nous sentons que quelque chose est juste pour nous, sans pouvoir l’expliquer.


Impossible d’expliquer la musique avec des mots, et quand nous essayons souvent arrive le doute. Nous ne sommes plus sûrs alors d'entendre la musique.


En passant du coeur au mental, nous avons perdu le lien avec la sensation, le ressenti.


Ne laissez rien vous dissuader de voir ce que vous voyez, ou de sentir les vents qui vous donnent envie de danser seul ou d’aller où personne n’est encore allé. ~Mark Nepo


Pour le retrouver, il nous faut alors revenir au corps, aux sens, à l'instant présent. Revenir au point zéro, l’espace avant les mots. L’endroit d’où nait la musique et où nous pouvons l’entendre.





Christel

Photo de Philipp Deus