Mais que reste-t-il ?



« Lorsque je déclare que je ne lis pas les journaux, que je regarde très rarement la télévision, que j’écoute peu la radio, on s’étonne, on s’inquiète:

« Mais que reste-t-il? »

Et moi: « Tout. La liberté. » La liberté qui se décline en silence, en musique et conversation, en lectures, en amitié, en écriture, en rêverie. Le bonheur en somme. Mais chut.

Imaginez si tous se mettaient à savourer les bienfaits de la solitude, on ne pourrait plus les tenir ! Ils deviendraient libres, forts et intelligents ! Ils rechigneraient alors aux tâches insignifiantes et aux compromissions imposées par une vie en société, ils ne formeraient plus un marché ni un public bon à sonder, manipuler et abrutir. Ils ne constitueraient plus une masse laborieuse et productive, ils seraient éveillés à leurs singularités. »

~Jacqueline Kelen

Des mots extraits d'un de mes livres favoris, "L'esprit de solitude", de Jacqueline Kelen.

En 2010, après une soirée-télé, j’ai réalisé que je me sentais anxieuse, alors que j'étais très bien juste avant. Ça m'a décidée à faire un test: pas de télé pendant une semaine, pour tester ma dépendance et surtout la vie sans petit écran.

Résultat... Quel bonheur! Tout ce temps disponible. pour tout ce qui me tentait sans jamais "avoir le temps", et cette délicieuse impression de faire l’école buissonnière, de “voler du temps au temps”.

Après une semaine, je n'avais plus du tout envie d’y revenir.

Oui, la Liberté!

On parle souvent de l'hygiène du corps, mais peu de celle de l'esprit. Pourtant, ce que nous faisons absorber à notre esprit a des effets sur notre vie, et c'est à nous qu'il appartient de choisir ce avec quoi nous le nourrissons.

Photo: Toa Heftiba


0 vue

  © Copyright Christel Mouden 2020 I Réalisé par Christel Mouden I Mentions Légales 

Inspire ta Vie Sophrologie Thiais Val de Marne

  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle